Les problèmes de douleurs articulaires, la nuit, sont récurrents chez les vieilles personnes. Mais certains individus bien qu’étant jeune peuvent également souffrir d’un tel mal. C’est une affection de plus en plus répandue et qui est vraiment douloureuse et gênante au point d’empêcher de dormir. Que ce soit au niveau des articulations des pieds, des mains ou des bras, elle n’est pas à négliger. Une multitude de raisons peuvent expliquer sa survenance. Quelles sont les particularités de cette maladie ? Comment la traiter efficacement ? Voici dans cet article tous les détails à son propos afin d’aider ceux qui en souffrent de pouvoir trouver les solutions idoines pour leur soulagement.

Quelles sont les différentes causes des douleurs articulaires la nuit ?

De nombreux facteurs notamment des maladies rhumatologiques, une compression nerveuse, un traumatisme, une infection peuvent être à la base de l’apparition des douleurs articulaires la nuit chez un individu.

Les maladies rhumatologiques

Lorsqu’un sujet est atteint par des affections comme l’arthrite, la goutte, l’arthrose, et autres, il peut ressentir de tels maux. Ce sont des maladies qui engendrent une inflammation des points de jonction entre les os du corps. Ce qui peut faire plus ou moins souffrir selon la gravité de chaque cas.

Certains cas très graves peuvent occasionner la fièvre. L’arthrose et l’arthrite constituant les principales causes des douleurs articulaires la nuit, apparaissent très souvent avec l’avancée de l’âge ou lorsque les articulations sont trop sollicitées ou quand l’on est en surpoids.

La goutte, elle est causée par un dépôt de cristaux d’acide urique dans les articulations due à une alimentation excessive de charcuterie, de viande (rouge) ainsi que d’alcool.

La compression nerveuse

Une compression des tendons, des nerfs ou des vaisseaux traversant les articulations peut créer des douleurs articulaires la nuit. Ceci puisque cela peut empêcher le sang de circuler normalement.

Dans ce cas, l’on ressent des fourmillements ainsi que de la raideur dans ces zones de jonctions. Ces symptômes peuvent même être suivis de gonflement et d’insensibilité de la partie concernée.

Un traumatisme

Une blessure, une fracture ou une entorse due à un accident, une chute, un coup et autres peut agir négativement sur les zones de jonctions entres les os et faire naître des douleurs articulaires la nuit.

Celles-ci peuvent être très vives et s’accompagner d’enflure plus ou moins importante. Dans ce cas, une radiographie est indispensable pour pouvoir déterminer le type du traumatisme.

Une maladie infectieuse

Certaines affections à l’instar du chikungunya ou de la grippe peuvent être à l’origine de ces maux. Ici, les douleurs sont généralisées dans tout le corps. Toutefois, il s’agit des cas très rares.

Quels sont les divers moyens pour traiter ces maux d’articulation ?

Pour soulager ou guérir les douleurs articulaires la nuit, une pluralité de solutions existent. Ainsi, l’on peut recourir soit à des médicaments pour apaiser les crises, ou à des remèdes naturels pour une cure de fond.

Toutefois, il est recommandé de voir un médecin pour la prescription. Ce dernier est le mieux placé pour établir un diagnostic sans faille en se basant sur des questionnements du patient ainsi que sur certains examens d’imagerie.

Les traitements médicamenteux

Les anti-inflammatoires, les analgésiques peuvent aider à réduire considérablement les douleurs articulaires la nuit ou les faire disparaître. Ils peuvent se présenter sous forme de comprimés buvables ou sous forme de gels ou encore de crèmes à utiliser en application locale.

Pour les pommades à appliquer, il est important de mettre si possible une bande sur la partie en question pour une pénétration optimale du produit. Le plus souvent, ces traitements indiqués calment uniquement les douleurs articulaires la nuit. Ils ne s’attaquent pas à l’origine du problème.

En plus, ils peuvent également causer une accoutumance ou d’autres problèmes de santé à la longue puisque n’étant pas naturels. C’est pourquoi certaines personnes préfèrent faire un recours à des plantes pour se soigner.

Les remèdes naturels pour se débarrasser des douleurs articulaires la nuit

Les plantes comme l’ortie, le romarin, le cassis, l’harpagophytum peuvent aider à lutter efficacement contre ces maux. Possédant tous des vertus anti-inflammatoires, ces végétaux ont une action apaisante sur les zones où ils sont mis en cataplasmes.

Aussi, bu en infusion surtout en ce qui concerne le romarin et l’ortie, ils éliminent les déchets ainsi que les radicaux libres qui intoxiquent les tissus cellulaires des articulations et qui les font vieillir. Ils sont donc très efficaces pour traiter les affections rhumatologiques telles que l’arthrose, l’arthrite…

Par ailleurs, certains compléments alimentaires 100 % à base de plantes existent également pour aider à lutter contre les douleurs articulaires la nuit de par leurs propriétés détoxyfiantes. Pour une plus grande efficacité des remèdes indiqués plus haut, il faut éviter une trop grande sollicitation des articulations durant le traitement.

Un massage des parties endolories peut permettre de détendre les muscles. Ce qui peut contribuer à une guérison rapide. Mais il faut veiller à être délicat dans les gestes afin de ne pas brusquer les nerfs ou les tendons.

Comment prévenir les douleurs articulaires la nuit ?

La prévention des maux des articulations passe par de simples habitudes alimentaires et hygiéniques qui sont les suivantes :

– s’hydrater suffisamment,

– faire du sport afin de ne pas prendre du poids et pour renforcer les muscles,

– éviter des exercices trop intenses et qui demandent une trop grande sollicitation des points de jonction des os,

– faire des échauffements avant toute activité sportive,

– éviter la consommation excessive de viande (rouge), d’alcool ou de charcuterie afin de réduire le risque d’accumulation de cristaux responsable de la goutte.

Message