Les triglycérides élevés sont un dysfonctionnement qui lorsqu’il atteint un sujet peut avoir de graves effets négatifs sur son organisme. Elle se diagnostique par un contrôle sanguin grâce à des appareils d’analyses conçus à cet effet. Il s’agit d’un problème sanitaire qui naît à cause de plusieurs raisons. Quelles sont les spécificités de cette affection ? Comment se manifeste-t-elle ? Voici dans cet article toutes informations utiles relatives aux manifestations, aux causes ainsi qu’aux moyens de traitement de cette affection.

Quand parle-t-on de triglycérides élevés ?

Les triglycérides sont l’ensemble constitué par les lipides dans l’organisme et qui ont pour fonction d’accumuler des acides gras nécessaires dans les tissus adipeux du corps pour leur bon fonctionnement.

Selon les nécessités des organes, ces graisses sont hydrolysées afin de ressortir les acides pour l’alimentation de plusieurs organes. Ce taux de lipides provient principalement de l’alimentation plus précisément dans le lait, le beurre, l’huile, la crème… Sa quantité est normale quand elle est à 1,5 g/litre de sang.

On parle donc de triglycérides élevés lorsque son taux excède ce nombre. Ce problème peut être mineur, majeur ou modéré. Il est mineur quand le taux de lipides se situe entre 1,5 g par litre et 5 g par litre.

S’il dépasse légèrement les 5 g par litre, on dit qu’il est modéré. Si la quantité des triglycérides avoisine les 10 g par litre ou les dépasse, alors le mal est majeur. N’importe qui, quel que soit son âge ou son sexe peut souffrir de triglycérides élevés.

Quelles sont les différentes causes de ce problème ?

Les triglycérides élevés peuvent être causés par une mauvaise alimentation ou hygiène de sa vie, c’est-à-dire une consommation de trop de sucres, de trop d’huiles, de lait, de tabac, d’alcool, etc.

En outre, chez certaines personnes, certaines affections auto-immunes, chroniques causants des problèmes métaboliques telles que l’hypertension, le diabète, l’obésité peuvent également provoquer une montée anormale de la quantité de triglycérides dans le corps… De ce fait, il faut chercher à se faire soigner très tôt lorsque ces maladies sont détectées pour ne pas déclencher d’autres maux.

De plus, certains médicaments notamment les antirétroviraux, les corticoïdes ou les antipsychotiques, les diurétiques, les bêtabloquants peuvent créer des triglycérides élevés. Il faut par conséquent limiter leur prise autant que possible. Par ailleurs, ce problème de taux de lipides trop haut peut être une anomalie des gènes et qui est héréditaire. Toutefois, cette forme n’est pas très fréquente.

Aussi, chez certaines femmes enceintes, l’on peut constater la hausse de cette substance dans leur sang en plus d’une hypercholestérolémie. Ceci se produit généralement au cours du 2e au 3e trimestre de leur grossesse. Dans de tels cas, un suivi médical strict est indispensable pour pouvoir garder la grossesse jusqu’à termes et pour protéger la mère.

Quels sont les dangers des triglycérides élevés ?

L’hypertriglycéridémie peut être très dangereuse pour un individu lorsque celui-ci a en plus dans son sang un taux assez haut de cholestérol. En effet, les triglycérides élevés combinées avec le cholestérol viennent former dans les parois des voies sanguines des dépôts de fibres essentiellement graisseux appelés les athéromes.

Ces plaques formées bloqueront le passage et empêcheront le sang de circuler convenablement. Ce qui peut engendrer des complications cardiaques et vasculaires à savoir :

– la crise cardiaque ou l’infarctus myocardique,

– l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral),

–  ou rarement un angor (angine au niveau de la poitrine).

Dans les situations où les triglycérides élevés affichent un taux dépassant les 5 g par litre, l’on s’expose à un risque accrue d’inflammation sévère du pancréas encore nommée pancréatite. Il est donc important de traiter cette anomalie dans les plus brefs délais. Ceci parce qu’elle peut être fatale lorsque son taux atteint le seuil de 10 g par litre.

Quelles sont les différentes manifestations des triglycérides élevées ?

L’hypertriglycéridémie ne se manifeste pas par des signes qui pourrait indiquer sa présence si le taux n’est pas très haut. Il faut nécessairement pour son diagnostic, un examen clinique de sang. Toutefois, pour des cas de triglycérides élevées trop sévères, il est possible de voir certains signaux à savoir :

– des douleurs régulières à l’intérieur de l’abdomen,

– des éruptions cutanées de couleur brunâtre ou jaunâtre sur les paupières et sur les mains (xanthomatose éruptive),

– ainsi que des douleurs des muscles et aux articulations, fatigue générale qui persiste sur plusieurs jours.

À l’apparition de ces symptômes indiquant des probables triglycérides élevés, il est recommandé au malade de recourir dans les plus courts délais à un spécialiste de la santé. Ce dernier pourra l’aider à établir un bilan de la quantité de lipides dans son organisme par des analyses sanguines. Ce qui permettra de lui appliquer les traitements adéquats.

Quels sont les moyens de traitement de ce trouble ?

Pour traiter efficacement les triglycérides élevés, il faut obligatoirement tenir compte de son évolution ainsi que de son taux. Ainsi, le médecin peut selon le cas qu’il a en face, prescrire des produits à base d’oméga-3, de statine, ou de fibrates…

En plus des médicaments, le sujet souffrant devra désormais avoir une alimentation saine et équilibrée. Il devra éviter tous les aliments bondés de gras et de sucre. Les légumes sont à privilégier.

Aussi, une bonne hygiène de sa vie ainsi qu’une activité sportive régulière peuvent favoriser la baisse rapide des triglycérides élevés. Il faudra bannir de sa vie, la prise excessive de l’alcool, le tabagisme ainsi que la sédentarité. Ce sont des éléments pouvant favoriser la montée anormale des triglycérides dans l’organisme.

Message