Le malaise vagal est un traumatisme qui peut provoquer l’évanouissement chez un individu. Il peut survenir à tout moment sans épargner personne. Jeunes et vieux en souffrent depuis la nuit des temps. Heureusement, il existe des recettes maison concoctées par nos grand-mères pour soigner ce malaise. Bien que ces remèdes n’aient pas une renommée scientifique, ils aident tout de même à soulager quelques maux. Voici à cet effet, notre sélection des meilleurs remèdes grand-mère contre l’inconfort vagal !

Le malaise vagal : qu’est-ce c’est ? Quels sont les symptômes et les causes ?

Le malaise vagal ou syncope est une perte temporaire de connaissance. Il est causé par la chute brutale de la pression artérielle et le ralentissement du rythme cardiaque. Cette chute, à son tour, résulte d’une irritation du nerf vague qui contrôle le rythme cardiaque.

En effet, lorsqu’une personne se retrouve dans un état de choc ou de stress élevé, son rythme cardiaque est accéléré. Le nerf vague, ayant pour rôle de réguler le rythme cardiaque, va tenter de ralentir cette accélération inopinée. Un déséquilibre s’installe par la suite et l’apport de sang nécessaire pour faire fonctionner les organes vitaux devient insuffisant. Il s’en suit des étourdissements, des bouffées de chaleur, des troubles de la vision et de l’écoute, etc. L’évanouissement est inévitable dans ce cas.

Il existe d’autres facteurs responsables de l’accélération cardiaque. Il s’agit notamment du manque d’oxygène, de la déshydratation, d’une forte douleur, de la pratique intense d’une activité sportive, etc. Fort heureusement, il existe des alternatives et des remèdes pouvant soulager la douleur vagale.

Malaise vagal : les meilleurs remèdes de grand-mère

Le malaise vagal peut frapper à n’importe quel moment. Pour le prévenir ou y remédier, grand-mère utilisait des produits dont nous disposons au quotidien. En voici quelques-uns.

Le sel de moisson

Le sel est partout ; que ce soit pour donner de la saveur aux repas, purifier et soigner ! Le sel de pâmoison était particulièrement apprécié pour ses vertus thérapeutiques. Il aide entre autres à combattre l’état syncopal et à activer la conscience. Il était également utilisé pour traiter un certain nombre de maladies dont souffraient les hommes autrefois.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont toujours choyées des uns et des autres. Jadis, elles servaient de remèdes pour calmer les douleurs et apaiser le système nerveux. Aujourd’hui encore, elles sont utilisées dans de nombreuses recettes DIY.

Grâce à leurs propriétés relaxantes, les huiles essentielles aident à combattre le malaise vagal en apaisant l’organisme. Il suffit de mettre quelques gouttes d’huile de lavande ou de menthe dans l’eau à boire ou sur un mouchoir à inhaler, et vous revoilà d’aplomb !

huile essentielle

Le thé à la camomille

La camomille est une plante connue pour ses vertus apaisantes. Utilisée en médecine pour traiter l’insomnie, l’anxiété et les crampes, la camomille peut être servie sous forme de thé ou d’infusion. Elle peut aussi être utile en tant qu’huile essentielle.

À ce sujet, les bains chauds à base d’huile essentielle de camomille sont très relaxants. Si vous vous trouvez dans un état de forte anxiété, n’hésitez pas à ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de cette plante à votre bain. Cela va vous détendre et favoriser un bon sommeil.

Le thé à base de menthe poivrée est une autre solution que nos grand-mères utilisaient pour atténuer le malaise vagal. Il sert également à soulager d’autres maux comme les crampes d’estomac, les ballonnements et les nausées.

L’eau et les infusions

La déshydratation fait partie des causes les plus courantes d’un malaise vagal. L’eau est un excellent allié pour le transit des nutriments et de l’oxygène. Plus vous buvez, plus le risque des malaises liés à la circulation sanguine diminue. Prenez donc le temps de bien vous hydrater, avec au minimum 1 à 2 litres d’eau par jour. Si vous n’aimez pas trop l’eau plate, les infusions sont une excellente alternative pour maintenir votre apport en eau au bon niveau.

Outre ces remèdes, il y a bien d’autres gestes que vous pouvez adopter pour prévenir les symptômes liés à l’inconfort vagal.

Les bonnes habitudes pour éviter le malaise vagal

Nos habitudes de vie affectent considérablement notre santé. Avant l’arrivée de la médecine moderne, nos grand-mères se contentaient de prendre ces quelques dispositions pour prévenir d’éventuelles maladies.

L’alimentation est le premier élément sur lequel vous devez miser. Une alimentation anti malaise est riche en fibres, en protéines maigres, en magnésium, en fruits et légumes, etc. Parallèlement, il faut éviter la consommation des aliments frits ou riches en graisses. Par ailleurs, les boissons alcoolisées ne font pas bon ménage avec la pression artérielle. Évitez-les !

Pour réduire les risques de syncope, vous pouvez aussi pratiquer une activité sportive régulière. La marche, quelques étirements des bras, des jambes et autres exercices de relaxation peuvent vous y aider. Il ne s’agit donc pas de pratiquer des activités sportives intenses. Deux petites séances par semaine suffisent largement pour y parvenir. Et qui dit activité sportive régulière, dit également repos bien mérité. Ne négligez donc pas les 8 heures de sommeil recommandées ; votre organisme vous dira merci !

4/5 - (1 vote)

Message