Une oreille qui gratte peut être perçu comme une chose bénigne. Mais il faut savoir que ce type de symptôme peut signifier la présence d’une maladie cutanée. De même, en raison du fait qu’il oblige à se gratter l’intérieur ou les autres parties de l’appareil de l’audition, l’on peut par cet acte se créer une lésion qui entraînera probablement des cas d’infection. À la suite de tout ceci, il convient de se renseigner sur ce phénomène afin de savoir comment y faire face. Découvrez dans cet article un ensemble d’informations à ce propos.

Comment décrire le phénomène de l’oreille qui gratte ?

Sur le corps humain, on retrouve deux oreilles et chacune d’entre elle est subdivisée en 3 parties (externe, moyenne et interne). Ainsi, une démangeaison de cet organe peut survenir à divers niveaux. Mais dans 95 % des cas, cela se localise dans la zone interne. Elle occasionne une sensation de gêne désagréable qui devient agréable dès que l’on commence par se gratter.

Le symptôme de l’oreille qui gratte est sans distinction d’âge et donc peut se remarquer chez un enfant tout comme chez une personne âgée. Cette sensation de démangeaison vive peut se manifester auprès de l’un ou des deux organes. Pour trouver un remède à ce problème, il convient en premier lieu de maîtriser la cause de sa manifestation.

Quelles sont les causes de ce type de symptôme ?

Avoir l’oreille qui gratte peut être l’indice d’une irritation de l’organe suite à un manque d’hygiène, à une infection ou encore à une pathologie cutanée.

L’absence d’hygiène

Le cérumen est une matière épaisse, jaunâtre ou blanchâtre qui se trouve dans l’oreille, à l’intérieur du conduit auditif externe. Il sert à protéger les parties internes de l’appareil et le tympan contre la poussière, les poils, les bactéries et les peaux mortes. Lorsque l’on a l’oreille qui gratte, cela sous-entend une trop abondante présence de cette substance.

Pour cela, il serait judicieux de penser au nettoyage des oreilles en évitant si possible les tiges coton. Cela parce que ces derniers ont tendance à repousser les déchets à l’intérieur ou à toucher le tympan.

Les liquides auriculaires fluidifiants sont plus recommandés. Néanmoins, il faut prendre soin de ne pas assécher le conduit auditif en éliminant tout le cérumen, car cela peut aussi conduire à une oreille qui gratte.

Il faut donc nettoyer en douceur les oreilles avec des produits qui sont non irritants pour la peau. Aussi, après chaque douche ou bain, il faut procéder au rinçage et séchage de ses organes. De même, il est impératif de bien soigner les bouchons d’oreilles et les prothèses auditives avant tout usage.

Car s’ils sont mal entretenus, ils peuvent entraîner l’emmagasinage des bactéries et de poussières dans les parois auditives. Ce qui conduit à des inflammations et provoque des problèmes.

L’infection otorhinolaryngologique (ORL) ou l’otite

L’oreille qui gratte et qui particulièrement fait mal peut être le signe de la présence d’une otite. Elle a des causes diverses comme la présence de champignons ou de micro-organismes dans le conduit auditif.

C’est une pathologie récurrente chez les nageurs en raison de l’humidité et de l’eau accumulées dans l’ouïe. Un virus peut également être à la base d’une otite. Dans ce cas, le symptôme de l’oreille qui gratte est suivi de douleur, d’impression que l’organe soit bouché en plus de la présence de rougeurs.

Mais s’il s’en suit des malaises comme un bouchage du nez et un mal de gorge, l’on fait face probablement à une infection ORL. Les personnes souffrant de pharyngite ou d’angine peuvent aussi remarquer que leurs oreilles démangent.

Les allergies

Dans les situations où le symptôme de l’oreille qui gratte survient très souvent la nuit, l’on peut penser au cas d’allergie. Les allergènes peuvent être des produits de beauté ou de soins corporels.

Il existe des matières qui en contact de la peau peuvent provoquer des allergies et les appareils auditifs en sont très souvent couverts tout comme les boucles d’oreilles. Il peut s’agir de nickel, de plastique, de caoutchouc ou de métal. Il faut rappeler que certains aliments peuvent être des allergènes conduisant à une oreille qui gratte.

Les pathologies cutanées et autres

L’eczéma est une maladie cutanée qui généralement se manifeste sur la peau du visage ou sur le reste du corps. Mais il arrive qu’il touche l’oreille où se retrouve à son intérieur. Il entraîne donc des démangeaisons intenses ou non qui sont suivies d’éruptions cutanées.

Aussi, le psoriasis et la varicelle peuvent pousser à une oreille qui gratte. Par ailleurs, certains états d’esprit comme le stress, la nervosité et l’anxiété peuvent entraîner ou augmenter le niveau de démangeaison des oreilles.

À quel moment faut-il consulter un spécialiste de la santé pour un cas d’oreille qui gratte ?

Il est recommandé de se tourner vers un médecin ou un oto-rhino-laryngologiste dès que l’on ressent de trop fortes démangeaisons à l’oreille surtout si cela s’accompagne de symptômes comme la fièvre, la perte ou la diminution des fonctions de l’ouïe, des écoulements de liquide, la présence de plaques avec des rougeurs, etc.

Le spécialiste pourra effectuer un examen profond des parois de l’audition grâce à l’otoscopie. Ce qui permettra de savoir si l’on n’a pas de corps étrangers, ou s’il ne s’agit pas d’un excès de cérumen ou de diverses maladies dans cet organe. Après avoir détecté l’origine du mal, il pourra procéder à une prescription médicale adéquate.

Quels sont les traitements à suivre ?

Pour traiter une oreille qui gratte, les prescriptions sont diverses. En face d’une contamination bactérienne, l’usage des antibiotiques en gouttes auriculaires est requis. Mais en présence de champignons, c’est plutôt des antifongiques qui sont recommandés.

Lorsqu’il y a de l’eczéma à l’intérieur de l’organe, ceux sont des pommades à cortisone qui sont utilisées en tant que calmant. Comme notifiée plus haut, une oreille qui gratte peut avoir pour cause un psoriasis. Alors, pour son traitement, il est prescrit des crèmes de corticoïdes.

Mais si ce sont des allergies qui sont à la base des démangeaisons, une fois que les allergènes ont été identifiés, on procède à leur suppression et la prise des antihistaminiques est proposée. Il arrive que le docteur du patient lui recommande de recourir à un soin de désensibilisation.

Il faut aussi savoir que l’homéopathie peut être adoptée pour lutter contre une oreille qui gratte. Certains aliments naturels comme l’huile d’olive, l’aloès Vera et bien d’autres plantes peuvent aussi aider à soulager ce mal.

Même la pratique d’une bonne hygiène est un remède efficace pour contrer les démangeaisons. Néanmoins, il convient de toujours demander conseil à son médecin avant le suivi d’un quelconque traitement.

Quelles sont les astuces pour prévenir les problèmes d’oreille qui gratte ?

Il est tout d’abord interdit de s’introduire des objets dans les oreilles pour se gratter. Ceci pour ne pas avoir à irriter les parois ou l’intérieur. Il est important de veiller à pratiquer des actions d’hygiène en adéquation avec celles qu’indiquent les médecins.

De ce fait, il faut éviter d’utiliser des nettoyants (coton tige) sur le pavillon et la conque de l’oreille. Ils doivent juste servir pour se débarrasser du cérumen présent au bout et non les introduire à l’intérieur. En outre, pour prévenir l’oreille qui gratte, il ne faut pas laisser de l’eau dans les oreilles après la douche.

L’on doit prendre le soin de bien les sécher à chaque fois à l’aide d’une serviette propre. Pour les nageurs, il faut penser à un rinçage des oreilles avec un sérum physiologique après chaque baignade.

Message