La verrue est une tumeur bénigne qui se caractérise par une excroissance rugueuse de l’épiderme. Elle est causée par le papillomavirus humain et est très contagieuse. Cette grosseur apparaît le plus souvent sous la plante des pieds, dans les paumes et ainsi que sur le visage. Elle pousse généralement vers l’intérieur. Son traitement pour la faire disparaître prend parfois plusieurs années. Bien qu’elle soit traitée, il n’est pas rare qu’elle réapparaisse bien des années plus tard. Il est donc important de se rassurer de l’avoir vraiment éradiquée. Voici des détails dans cet article pour vous donner les différentes méthodes pour savoir si elle est réellement morte.

Comment savoir si une verrue est morte : observer l’aspect de celle-ci

Pour être sûr que ce type de tumeur n’est plus vivant, la première des choses qu’on peut faire, c’est d’observer le visage que présente la zone atteinte. Il faudra contrôler sa base. Si elle devient lisse sans irrégularité et sans aucun point noir, cela implique que la verrue est déjà guérie.

La peau doit devenir complètement normale à l’endroit où a poussé la tumeur pour qu’on dise qu’elle est morte. Ce qui veut dire que les saillies présentes sur le derme doivent forcément réapparaître.

Il ne doit plus avoir de saignement, ni de cloque au niveau de la partie. Un dermatologue pourra aider à bien inspecter la verrue. Toutefois, cette solution pour savoir si une verrue est morte n’est pas toujours très efficace à 100 %. Ceci parce que même si la lésion s’est cicatrisée, le virus peut ne pas mourir et rester cacher en dessous des tissus cutanés. Ce qui peut engendrer plus tard une récidive.

Pour cela, pour être sûr qu’il n’y vive plus, il faudra appuyer les zones qui avaient été touchées à l’aide de deux doigts pour voir si ce n’est pas douloureuse. Si vous ressentez toujours de la douleur, cela veut dire que vous n’en n’avez pas encore fini avec lui. Il faut alors continuer l’utilisation du traitement.

Il est important de notifier que pour savoir qu’une verrue est morte, une analyse sanguine ne pourra pas vous aider puisque le virus responsable de la pathologie ne se loge qu’en général sous les tissus du derme. De ce fait, sa présence ne pourra d’aucune façon être détectée dans le sang. C’est seulement une biopsie qui permet de le diagnostiquer.

Le recours à un scanner pour vérifier la guérison d’une verrue

C’est un examen médical grâce auquel il est possible de voir distinctement tout ce qui se passe dans le corps. La verrue étant une affection maligne, même si la peau semble normale, la racine ou encore la souche de la grosseur peut rester à l’intérieur des tissus cutanés et repousser après quelques temps. Grâce aux rayons x émis par l’appareil d’analyse, si la verrue est toujours en vie, l’on peut le savoir.

Le scanner est capable de montrer la racine de la tumeur afin de pouvoir l’éradiquer définitivement en recourant à la cryothérapie. Cette méthode consiste à mettre de l’azote liquéfié sur la partie où a poussé la verrue. Cela brûlera la souche pour qu’elle n’apparaisse plus à nouveau. Une intervention chirurgicale peut aussi aider à se débarrasser des racines.

Pour conclure, l’on peut dire que pour savoir si une verrue est morte, il faut se rendre à l’hôpital afin de se faire consulter par un dermatologue. Il pourra jeter un coup d’œil sur la partie atteinte. En tenant compte de son aspect, il pourra vous dire si la tumeur ainsi que ses souches sont toujours là. Ce dernier pourra également pratiquer un scannage pour vérifier l’état de celle-ci afin de pouvoir agir dessus comme il se doit.

Noter cet article

Message