Le rehaussement de cils est une opération très accessible de nos jours. Il est la plupart du temps proposé par un bon nombre de salons de beauté pro. C’est une excellente solution pour remplacer l’utilisation des extensions pour cils. Pour la plupart du temps, cette technique donne un résultat sublime. Toutefois, si les cils ne sont pas bien traités comme il faut avant de les rehausser, le rendu peut faire vraiment bizarre et on peut parler de rehaussement de cils raté. Comment savoir qu’une telle intervention est ratée? Quelles sont les solutions pour la corriger ? Voici dans cet article des détails à propos du sujet pour une meilleure appréhension.

Quand parle-t-on de rehaussement de cils raté ?

Le rehaussement de cils encore nommé le lifting de cils est une opération consistant à recourber les cils depuis leur base en utilisant des cosmétiques prévus pour cet effet. Le but de cette méthode est d’ouvrir davantage le regard. Elle est proposée en général par les instituts ou salons de beauté.

Des cils rehaussés peuvent tenir pour la plupart du temps au moins 21 à 42 jours. Les résultats de cette intervention sont encore plus durables que ceux d’une extension. C’est une technique adaptée aux personnes qui ont des cils courts, droits ainsi que fournis. Quelques fois, il peut arriver qu’après l’application des produits que les cils soient trop bouclés ou n’aient pas du tout pris de plis. On parle de rehaussement de cils raté.

Quelles sont les causes d’un rehaussement de cils raté ?

Rehaussement cils raté peut être dû à un mauvais dosage des lotions rehausseurs. En effet, si celles-ci sont utilisées plus qu’il n’en faut surtout en ce qui concerne la colle, cela peut trop boucler les cils. Ce qui peut alourdir le regard et donner un effet pas très naturel. Dans le cas où la dose des produits ne serait pas assez suffisante, les cils ne prendront pas de plis.

Le rehaussement de cils raté peut être également dû au fait que les cils n’aient pas été préalablement bien nettoyées avant l’opération. Les résidus (poussières, sébum et autre) sur ces derniers peuvent constituer une barrière et empêcher la pénétration des produits pour un bouclage réussi conduisant à un rehaussement cils raté. C’est pourquoi il est recommandé de veiller à ce qu’ils soient bien propres. Attention à ne pas se servir non plus de produits périmés.

Comment corriger un rehaussement cils raté ?

Normalement le rehaussement de cils raté peut être résolu de différentes façons. Pour diminuer le bouclage, il est possible d’appliquer du mascara ou des lotions hydratantes sur l’ensemble des cils. Cela permettra de détendre les boucles pour un air plus naturel. Si après cette opération, le résultat n’est toujours pas comme l’on le souhaite, il faut réaliser un démaquillage des cils avec un démaquillant à texture huileuse.

Cela aidera en enlever les souches des produits utilisés pour faire le rehaussement. Il faudra s’assurer de bien frotter pour que même les résidus les plus coriaces partent. Une fois, les produits retirés, les cils reprendront leurs formes normales. Il faudra donc refaire le lifting en s’assurant de respecter correctement toutes les étapes.

Comment éviter d’avoir un rehaussement de cils raté ?

Pour ne pas avoir à gérer des problèmes de rehaussement de cils raté, la technicienne doit prendre soin d’utiliser les bons produits en respectant strictement les dosages indiqués quant à ceux-ci. Il faudra qu’elle soit sûre d’avoir bien débarrassé les cils des saletés avant l’application des lotions de rehaussement. La date de péremption de ces dernières doit être vérifiée le plus souvent possible afin de ne pas exposer la cliente à un rehaussement cils raté et à des risques pour ses yeux.

Noter cet article

Message