Si vous ne disposez pas d’un climatiseur à la maison, le ventilateur brumisateur est un excellent choix pour profiter de la fraîcheur et d’un air agréable à respirer. Il s’agit d’un équipement qui vous offre la possibilité de ressentir de la brume. Découvrez dans cet article les meilleurs modèles disponibles sur le marché ainsi que le guide d’achat pour bien choisir.

Qu’est-ce qu’un ventilateur brumisateur ?

Le ventilateur brumisateur est un ventilateur classique doté d’une fonction supplémentaire. L’air procuré par cet équipement est accompagné de petites gouttelettes d’eau. Il permet d’obtenir plus de fraicheur. Quoi de mieux pour passer d’agréables journées pendant les périodes de fortes chaleurs. Le brumisateur ventilateur est un appareil qui produit de la brume. En effet, il  évapore l’eau grâce au flux d’air de ses pales. Les gouttelettes d’eau évaporées dans l’air capturent la chaleur afin d’abaisser la température.

La brume est fine. Vous ne serez donc pas envahi pas l’humidité. A noter que le ventilateur brumisateur n’est pas conseillé dans certaines régions. Vous devez vous en servir dans les régions à climat sec et chaud. Il n’est pas nécessaire de l’utiliser quand le climat est humide. Le brumisateur ventilateur est généralement protégé par une grille et monté sur un pied pour sa stabilité.

Les avantages du ventilateur brumisateur

Les avantages du brumisateur ventilateur sont nombreux. D’abord, il permet de rafraichir facilement la pièce. Lorsque la chaleur est moins intense, vous avez la possibilité d’éteindre la fonction brume afin d’utiliser l’appareil comme un ventilateur classique. De plus, le ventilo brumisateur permet d’assainir efficacement la maison. Il est utile pour lutter contre le dessèchement cutané, la déshydratation et l’eczéma.

Le ventilateur brumisateur est très économique. Il s’agit d’un équipement idéal pour neutraliser les nuisances olfactives. Il est très efficace et silencieux.

Les différents types de ventilateurs brumisateurs

Avant d’investir dans le meilleur brumisateur, il est important de connaître les différents modèles qui existent. Il y a sur le marché plusieurs types à savoir le brumisateur portable, le brumisateur sur pied et le brumisateur mural.

Le ventilateur brumisateur portable

Il est assez petit pour être introduit dans un sac. Il est doté d’un corps en plastique qui constitue en même temps un réservoir d’eau fraiche. Ce type de ventilateur a aussi deux hélices en plastique souple. Il est alimenté avec une batterie ou des piles.

Le ventilateur brumisateur sur pied

Il s’agit d’un ventilateur ayant des roulettes. Vous pouvez le déplacer dans n’importe quelle pièce de la maison ou dans le jardin. Il peut être utilisé pour rafraichir une surface de 30 m2 et baisser la température de 5 ° à 8 °. Le ventilateur brumisateur a un réservoir d’une capacité de 6 à 25 litres. Son autonomie est généralement d’environ 12 heures.

Le brumisateur mural

Il s’agit du modèle le plus performant. Il est doté d’une puissance d’au moins 180 W  et permet de rafraichir une surface allant jusqu’à 80 m2. Il n’a pas de réservoir. Toutefois, il dispose d’un réservoir tampon pour éviter que l’appareil subisse des dommages en cas de coupure d’eau.

Comment choisir le meilleur ventilateur brumisateur ?

Afin de ne pas regretter votre choix, vous devez prendre en compte certains critères.

La puissance et la discrétion

La puissance est exprimée en Watts et permet de connaitre le niveau d’air brassé par le ventilateur brumisateur. Vous devez aussi choisir un appareil qui ne fait pas du bruit.

La personnalisation des vitesses et des modes

Le ventilateur brumisateur peut fonctionner aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Mais, il existe des modèles qui n’ont pas cette caractéristique. Vous devez donc bien vérifier avant de faire votre choix. La plupart des ventilateurs brumisateurs offrent trois vitesses de réglage. Lorsque vous optez pour un appareil avec une vitesse supérieure, le flux d’air est plus important de même que la nuisance sonore et la consommation énergétique.

Il existe également des ventilateurs ayant un mode d’oscillation, un mode en brise variable, un mode nuit, et bien plus encore.

La longueur du câble et la taille de l’appareil

Avant d’acheter votre ventilateur brumisateur, vous devez faire attention à la longueur de son câble. Cela vous évitera de chercher une rallonge avant d’utiliser l’appareil. Il existe sur le marché des ventilateurs brumisateurs avec un cordon de 2 mètres. Ils peuvent déjà faire l’affaire.

La taille du dispositif est à prendre en compte. Si votre ventilateur est trop grand, il pourrait être encombrant. S’il est aussi trop petit, il peut être inefficace. Vous pouvez vérifier si la hauteur est réglable pour plus de commodité d’utilisation.

La capacité du réservoir d’eau

La capacité du réservoir d’eau permet d’avoir une idée sur son autonomie. Vous trouverez sur le marché des ventilateurs brumisateurs d’une capacité variant entre 1,5 litre et 20 litres. Lorsque le réservoir est vide, l’appareil arrête automatiquement de fonctionner. Si vous optez pour un appareil sans réservoir, vous devez vous assurer qu’il soit proche d’une source d’eau.

Le volume de la zone d’installation et les matériaux de construction

Vous devez considérer le volume de la zone où vous souhaitez installer votre ventilateur brumisateur. Vous devez donc vous demandez si vous voulez l’installer dans la chambre, sur la terrasse ou sous la pergola. En outre, les matériaux de construction constituent un élément important. Les ventilateurs brumisateurs peuvent être utilisés à l’extérieur. C’est pourquoi vous devez tenir compte du vent, la pluie, le soleil et la poussière. Les appareils en métal sont durables mais lourds. Le plastique et les matériaux composites sont légers mais fragiles et peu résistants.

En dehors de ces critères, vous devez considérer d’autres éléments comme l’oscillation, les paramètres de brumisation, le prix, etc.

Comment utiliser un ventilateur brumisateur ?

Après l’achat de votre appareil, vous devez bien l’utiliser. Dans un premier temps, s’il a une sonde à ultrason, vous devez remplir la vasque avec de l’eau déminéralisée. Afin d’obtenir une solution conductrice, vous devez ensuite ajouter de l’eau de robinet. Lorsque ces étapes ne sont pas respectées, la sonde ne marche pas et il n’y a pas de production de brume.

Il est important de respecter le niveau d’eau requis. Lorsqu’il est trop faible, la brumisation peut s’arrêter automatiquement. Si la vasque est trop remplie, le ventilateur brumisateur ne fonctionnera pas correctement. Un niveau d’eau de 1 à 3 cm par rapport au détecteur de niveau d’eau de la sonde est requis. A cela, vous devez ajouter 3 à 4 gouttes de parfums ou d’huiles essentielles.

Le surdosage n’est pas conseillé. Une grande quantité d’huiles essentielles n’offrira pas plus de senteur dans la maison. Certains de ces produits peuvent entrainer l’usure précoce de la membrane du ventilateur. Vous devez acheter les huiles essentielles de qualité.

L’entretien du ventilateur brumisateur permet de le maintenir en bon état. Il est important de changer l’eau de la vasque chaque semaine. Ne manquez pas de faire un nettoyage complet de la membrane. Pour cela, vous devez vous servir d’un chiffon doux humidifié. Vous avez également la possibilité d’utiliser un coton-tige imbibé d’eau de robinet. Vous devez absolument éviter les produits détergents qui sont dangereux.

N’hésitez pas à remplacer la membrane de la sonde. Quand la quantité de la brume produite par la sonde commence à diminuer, vous devez changer la membrane. Même si elle est bien entretenue, elle doit être jetée. Le remplacement de cet élément ne prend pas beaucoup de temps. Vous pouvez le faire en moins de 5 minutes.

Envoyer un message